rachat de crédit


Le rachat de crédit

Pouquoi faire un rachat de crédit ?

Qui est concerné ?

Crédits concernés

Les prestataires

Formules et hypothèque

Remarques et conseils

Textes législatifs


Les crédits

Tarifs cartes bancaires

Les banques françaises

Rechercher

Liens et partenaires

argentTaux d'intérêt légal

Voir aussi :

Le taux d'intérêt légal se rapporte à l'indemnité due au créancier, à titre de dommages intérêts moratoires , par le débiteur d'une somme d'argent qui s'acquitte avec retard du paiement de celle-ci. Ce sont autrement dits les "intérêts de retard légaux". Cependant, ils ne sont dûs qu'à partir du jour d'une sommation de payer.
Le taux est fixé par décret pour chaque année civile, chaque semestre depuis 2015.

Taux de l'intérêt légal 2018

Taux de l'intérêt légal pour le 1er semestre 2018 : 3,73 % si le créancier est un particulier, 0,65 % sinon

 

Variations du taux de l'intérêt légal

2018 - 2e semestre
2018 - 1er semestre
3,73% si le créancier est un particulier
0,89% pour les autres
2017 - 2e semestre
3,94 % si le créancier est un particulier
0,90 % pour les autres
2017 - 1er semestre
4,16 % si le créancier est un particulier
0,90% pour tous les autres
2016 - 2e semestre
4,35% si le créancier est un particulier
0,93% pour tous les autres
2016 - 1er semestre
4,54% si le créancier est un particulier
1,01% pour tous les autres
2015 - 2e semestre
4,29% si le créancier est un particulier
0,99% pour tous les autres
2015 - 1er semestre
4,06% si le créancier est un particulier
0,93% pour tous les autres
2014
0,04 %
2013
0,04 %
2012
0,71 %
2011
0,38 %
2010
0,65 %
2009
3,79 %
2008
3,99 %
2007
2,95 %
2006
2,11 %
2005
2,05 %
2004
2,27 %
2003
3,29 %
2002
4,26 %
2001
4,26 %

 

" Aux termes de la loi n° 75-619 du 11 juillet 1975 modifiée par la loi du 23 juillet 1989, le taux de l'intérêt légal est fixé pour la durée de l'année civile. Il est égal à la moyenne arithmétique des douze dernières moyennes mensuelles des taux de rendement actuariel des adjudications de bons du Trésor à treize semaines.

En 1975, le législateur avait retenu le taux d'escompte pratiqué par la Banque de France comme référence pour le calcul du taux de l'intérêt légal. Le taux d'escompte de la Banque de France, qui a longtemps constitué le prix du refinancement des banques auprès de l'Institut d'Emission, a cessé d'avoir une réelle signification économique depuis les années 1971-1972, époque à partir de laquelle le refinancement des banques s'est réalisé durablement sur le marché monétaire. A la suite de la réforme du taux de l'intérêt légal par la loi de 1989 précitée, la Banque de France a affirmé la caducité de son taux d'escompte, par un communiqué du 15 février 1990. Il ne lui est pas apparu possible de lui substituer l'un quelconque de ses taux d'intervention sur ledit marché."

 

Source : banque de France (banque-france.fr), lire comment calculer les intérêts légaux dus ...

 



Surendettement - Solution endettement - Les banques - Comparaison tarifs bancaires - Comparaison tarifs cartes bancaires 2018 - Tarifs Visa Premier et Gold Mastercard - Rachat credit consommation - Rachat credit immobilier
Sociétés rachat de crédits - Rachat de credit - creditconsommation - rachat de credit à la consommation

RachatCreditConsommation.org 2018 | Contact et confidentialité