rachat de crédit


Le rachat de crédit

Pouquoi faire un rachat de crédit ?

Qui est concerné ?

Crédits concernés

Les prestataires

Formules et hypothèque

Rachat de crédit immobilier

Remarques et conseils

Textes législatifs


Les crédits

Tarifs cartes bancaires

Les banques françaises

Rechercher

Liens et partenaires


argentTextes extraits du code de la consommation et du code monétaire

Avertissement : les textes ci-après sont des extraits. Pour plus d'exactitude et d'actualisation, se reporter aux publications officielles.

Article L311-17
Interdiction pour les préteurs de recevoir un paiement avant la conclusion du contrat de crédit

« Tant que l'opération n'est pas définitivement conclue, aucun paiement, sous quelque forme et à quelque titre que ce soit, ne peut être fait par le prêteur à l'emprunteur ou pour le compte de celui-ci, ni par l'emprunteur au prêteur. Pendant ce même délai, l'emprunteur ne peut non plus faire, au titre de l'opération en cause, aucun dépôt au profit du prêteur ou pour le compte de celui-ci. Si une autorisation du prélèvement sur son compte bancaire ou postal est signée par l'emprunteur, sa validité et sa prise d'effet sont subordonnées à celles du contrat de crédit. »


Article L311-29

Pas d’indemnité à verser lors d’un remboursement par anticipation d’un crédit à la consommation

« L'emprunteur peut toujours, à son initiative, rembourser par anticipation sans indemnité, en partie ou en totalité, le crédit qui lui a été consenti. Toutefois, le prêteur peut refuser un remboursement partiel anticipé inférieur à un montant fixé par décret. Le premier alinéa ne s'applique pas aux contrats de location, sauf si ces contrats prévoient que le titre de propriété sera finalement transféré au locataire. »

Article L312-21
Remboursement anticipé d’un crédit immobilier : une indemnité très encadrée

« L'emprunteur peut toujours, à son initiative, rembourser par anticipation, en partie ou en totalité, les prêts régis par les sections 1 à 3 du présent chapitre. Le contrat de prêt peut interdire les remboursements égaux ou inférieurs à 10 p. 100 du montant initial du prêt, sauf s'il s'agit de son solde. Si le contrat de prêt comporte une clause aux termes de laquelle, en cas de remboursement par anticipation, le prêteur est en droit d'exiger une indemnité au titre des intérêts non encore échus, celle-ci ne peut, sans préjudice de l'application de l'article 1152 du code civil, excéder un montant qui, dépendant de la durée restant à courir du contrat, est fixé suivant un barème déterminé par décret. Pour les contrats conclus à compter de la date d'entrée en vigueur de la loi nº 99-532 du 25 juin 1999 relative à l'épargne et à la sécurité financière, aucune indemnité n'est due par l'emprunteur en cas de remboursement par anticipation lorsque le remboursement est motivé par la vente du bien immobilier faisant suite à un changement du lieu d'activité professionnelle de l'emprunteur ou de son conjoint, par le décès ou par la cessation forcée de l'activité professionnelle de ces derniers. »



Textes extraits du Code de la consommation, source : légifrance



Surendettement - Solution endettement - Les banques - Comparaison tarifs bancaires - Comparaison tarifs cartes bancaires 2011-2012 - Comparaison tarifs cartes bancaires 2015 - Comparaison tarifs cartes bancaires 2010 - Tarifs Visa Premier et Gold Mastercard - Rachat credit consommation - Rachat credit immobilier
Sociétés rachat de crédits - Rachat de credit - creditconsommation - rachat de credit à la consommation

RachatCreditConsommation.org 2015 | Contact et confidentialité